Français
  • info@zaffiro-organica.com
  • Livraison gratuite (à partir de 59,90 €) Livraison en 48 / 72H

Sauver ses cheveux de l’humidité

par Zaffiro Organica sur January 10, 2019

L’humidité est l’ennemi le plus redoutable des cheveux. En effet, il suffit d’une goutte d’eau, pour rendre notre chevelure indomptable. Une brume légère ou quelques gouttes de pluie, et c’est fini, on se retrouve avec des frisottis. Cette réaction, qui touche tous les types de crinières même les plus raides, est due à l’augmentation du taux d’hydrogène dans l’air qui fait, l'eau est absorbée par le cheveu, celui-ci se gonfle et ses écailles s’ouvrent, ce qui a pour effet de relever la mèche et de l’isoler des autres.

LES BONS GESTES À ADOPTER POUR VENIR À BOUT DE NOS PETITES MISÈRES CAPILLAIRES 

Pour lutter contre les frisottis et autres désagréments, on vous recommande d’hydratez profondément vos cheveux. Pour cela, optez pour des soins à base d’huile (de coco, d’olive) tout ce qui les ravivent et vous serez ravie car une fois nourris, ils sont plus faciles à coiffer et absorbe moins d’humidité. Les professionnels de la coiffure recommandent de ne jamais sauter l’étape de l’après shampoing. En effet, cette dose supplémentaire d’hydratation joue un rôle de bouclier pour lutter contre les frisottis en tout genre. Surtout, si vous parvenez à procéder à cette dernière étape avec un rinçage à l’eau froide, resserrant les écailles. Les cheveux seront plus forts et plus brillants, ne permettant pas l’humidité de pénétrer facilement les fibres. Pour créer une barrière protectrice entre les cheveux et l’extérieur, on adopte donc un shampoing et un après-shampoing disciplinant et anti-frisottis, qui vont lisser les écailles de la fibre capillaire et former un film imperméabilisant.

Sachez qu'hormis les conditions climatiques, d'autres facteurs peuvent entrainer la formation de mèches rebelles dans notre crinière : brossage brutal, friction importante, ou toute agression mécanique cassent la boucle, sensibilisent le cheveu et favorisent, là encore, les frisettes. 

Pour le séchage, allez-y tout en douceur : ne frottez pas les cheveux avec votre serviette. Par ailleurs, privilégiez les serviettes en microfibres, bambou ou un simple t-shirt ! Limitez également l’usage des appareils chauffants (bon, on comprend quand il fait froid ce n’est pas évident), utilisez-les alors à température minimales et une fois avoir bien essorés les cheveux. 

Veillez aussi à soigner votre alimentation en y intégrant à un apport suffisant de vitamines, d’oligo-éléments. Buvez beaucoup. L’hydratation des cheveux passe aussi par l’hydratation du corps. 

 

COMMENT SE COIFFER QUAND IL PLEUT OU QUAND L’AIR EST TROP HUMIDE ? 

Une chose est sûre : des cheveux lissés et détachés sont plus vulnérables face à l’humidité. Donc juste avant de dormir ou au réveil, pensez à regarder les prévisions pour choisir la bonne coiffure à réaliser. Cela vous évitera de vous lancer dans un lissage ou un brushing qui ne tiendront pas la journée. 

Pour mettre toutes les chances de son côté et ne pas se transformer en Marge des Simpson au premier crachin, on oublie le brushing « baguette » et on opte pour une coiffure qui va permettre de garder les cheveux en place. 

La tresse, qu’on la préfère épi ou africaine, est une bonne idée car elle permet de contrôler le volume de sa coiffure tout en empêchant les petites mèches de n’en faire qu’à leur tête. La queue de cheval basse est aussi une bonne option pour celles qui veulent dompter leurs cheveux sans les emprisonner. Si vous avez les cheveux bouclés, un chignon haut que l'on peut accessoiriser avec un foulard fera son petit effet tout en protégeant la fibre capillaire de l’humidité. 

 

Laisser une réponse

Les commentaires doivent être approuvés avant de s'afficher


RETOUR AU SOMMET